Partagez | 
 

 Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar







Age : 21
Messages : 6
Date d'inscription : 05/11/2012
Localisation : Dans la vallée.. ohhh ohh

Feuille perso'
Expérience :

Voir le profil de l'utilisateur
  
The Big Boss'
MessageSujet: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   Sam 3 Jan - 9:48

... et c'est comme ça que j'arriva en Europe ! Du moins, je n'avais pas encore les pieds sur la terre, mais ça ne risquait pas de tarder. Je ramassa mon sac en cuire qui dormait à coter de mon pied droit juste avant d'embarquer dans la longue et pénible file d'attente. Je m'installa en arrière d'une demoiselle aux cheveux bruns, tout en prennent bien soin de me cacher sous ma capuche. Je m'étais fais discret tout le long du voyage, je n'avais pas envie de me faire remarquer. Je pris une bouffée d'air. Même si j'étais habituer aux températures du Québec, le rythme donner par mère nature était assez chaleureux. De légères brise venant nous refroidir de temps en temps, un soleil juste assez présent afin de ne pas nous faire mourir de froid, des cris de passager (probablement trop content d'être enfin arriver), ainsi qu'une fine mouillasse directement donner par l'eau qui nous transportait. Je passa un regard par dessus le rebord et aperçut plusieurs carcasse. Probablement des résidus que l'eau voulais nous rendre?

Après un bon petit cinq minute, le bateau accosta et nous pouvions enfin débarquer. Je scruta les alentours histoire de m'assurer qu'il n'y avait pas d'ange, ni de démons. Heureusement pour moi, je remarqua uniquement que des humains.  Je les regarda, misérable humains, sauter dans les bras de leur famille voir de leurs amis.  Dans mon cas, personne ne m'attendait et c'était bien ainsi. J'étais encore un peu confus de se voyage. Plusieurs rumeurs racontait des histoires de monstres marins ou de certains bateaux qui ne revenait tout simplement jamais. Il faut croire que j'étais chanceux aujourd'hui... aussi bien profiter de cette chance pour me trouver une place ou dormir! Je décida donc de quitter l'eau afin de me trouver un endroit qui pourrais me protéger la tête le temps d'une petite nuit de sommeille.

Je me souviens ne pas avoir été capable de dormir en mer, probablement trop ancré profondément dans une insécurité créé par tout ces bouches-à-oreilles. J'avais été capable de fermer les yeux à quelques reprises, voir de cogner des clous à un certains moment. Bref, il était temps pour moi de penser à dormir une bonne fois pour tout et les vieux containers abandonnés étaient ma première option. Après une bonne dizaine de recherche, réussit à déverrouiller un vieux container gris. Il était remplis de fourrure ainsi que de tissu... parfait pour le parfait petit sans abris que je faisais. J'aurais pût m'essayer à dormir dans une hotel, mais le voyage en bateau m'avais tout pris l'argent qu'il me restait. J'avais encore de quoi me nourrir, mais il me fallait trouver une source d'argent bien assez vite. Un crime? Moarf, les voles n'ont jamais été mon genre. Je m'installa sur les nombreuses fourrures tout en prenant soin d'en envoyer une par dessus moi. Je plaça mon sac en cuire à mes cotées et appuya ma tête contre un autre amas de tissu. Même si il n'y avait pas de matelas, ce lit improviser était de loin la meilleur place que mon corps avait visiter depuis quelques temps.

Je ferma enfin les yeux, tout en restant sur mon qui-vive... mais ça pendant combien de temps ? Je me souviens avoir rêver... je crois... je me souviens du calme et du silence absolut, percer de temps en temps par le bruit des rares bateaux qui venait accoster. Le bruit des vagues... ça je m'en souviens ! Mais... mais il y a un autre bruit qui me tira de mon sommeil. Un bruit qui ne venait pas de la mer et qui n'était pas très très naturelle. Je me releva d'un bond, pris un petite livre à me laissant au beau milieux du port, dans le noir. Une épaisse brume c'était installer et je pouvais à peine voir plus loin que le bout de mon nez. Pourtant, je savais très bien que quelque chose rôdait.

Dans ma recherche, je crût apercevoir un être... ange ? Démon ? Humain ? Grrr... j'étais encore trop loin pour démystifier. La silhouette à travers l'ombre arrêta de bouger et je sentis mon coeur battre. Il n'y avait plus de bruit, plus de sirène de bateau... que mon coeur qui frappait contre mon torse. J'avala de la salive avant me murmurer à moi même :

-Aller, montre toi, j'ai passer l'âge de jouer à cache cache...

_________________


J'suis pas pressé, j'attend la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar







Messages : 2
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Québec


Voir le profil de l'utilisateur
  
MessageSujet: Re: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   Sam 3 Jan - 21:32

Cela faisais déjà quelques temps que je marchais  pour me trouver un abris convenable avant l'averse qui était annoncé pour cette nuit. J'avais logé ces 4 derniers jours chez une personne au coeur d'or, cette femme m'avait offert un lit, à manger et des bains chauds comme je le sentais. Juste assez pour reprendre quelque force avant de partir de chez elle en douce en ce beau matin d'octobre. Je ne voulais pas abuser de sa grande gentillesse, alors je suis seulement partie... Étais-ce une bonne idée? Sachant que la trouver ELLE m'aie pris près de 5 semaines, 5 semaines a manger les rares morceaux de nourritures que les passant me donnais dans les rues. C'étais une chance que je sois une petite fille, car malheureusement, nous sommes dans un temps de frictions ou personne ne peux vraiment faire confiance aux autres... Avec mon allure et ma manière d'adresser la parole aux gens, je pouvais survivre grâce aux citoyens.

Je me rappelle encore que ce monde étais autrefois si... jolie, joyeux et remplie de gens honnête prêt à tout pour aider ses proches. Maintenant... Les places comme l'Europe sont rares... Si je repense à la Corée par exemple, Sud comme Nord, cette partie du monde est un vrai champ de guerre. Même en ce pays ayant encore de l'espoir, ayant encore un petit peu de gentillesse dans le cœur de ces gens, la peur les engloutie peu a peu... Ce monde grandit dans la peur qu'un démon surgisse et les tue tous ... Juste a y penser, je suis triste. Vivre dans la peur doit être horrible... En fait.... C'est horrible.

Il est en effet horrible pour moi de penser aux prochains jours, je sens mes forces me quitter peu a peu. La gale que j'ai réussis à former à l'emplacement de mon aile manquante commence déjà à se rouvrir, aujourd'hui a été pénible pour moi de simplement marcher et de garder le contrôle sur mes mal de tête et le tournis que j'avais à chaque demi heure environ. Je n'aurais bientôt plus assez de force pour continuer de guérir ma blessure incurable, je perdrai encore du sang et je serais encore seul face à ces douleurs. J'ai peur. À chaque fois j'ai peur que ce soit la dernière fois ou je pourrais survivre...

Je m'arrêta. Ces vilaines idées partirent vite de ma tête au moment ou je sentis quelque chose, une force qui n'étais pas humaine. Peut-être étais-ce un ange?! Une lueur d'espoir m'embellis et je commença à marcher vers ces conteneurs. Lentement mais surement, j'arrivai près de l'endroit ou j'avais sentis la drôle d'aura. Ce pouvoir étais spécial, très utile pour un ange ou un démon surtout dans un monde tel que celui-ci. Il me permettais de ''voir'' si l'ont peux dire cela comme ça, des anges, des esprits ou des démons étant à une certaines distance. Étant donné que la moitié de ma force m'avait quitter lors de... Cet événement... Je ne m'attendais même pas a être capable, surtout pendant cette période de ma vie ou mon énergie est presque à sec, de sentir l'aura de quelqu'un. Ce pouvoir n'est pas donné à tout le monde cependant, mais je sais que quelque s'un de mes amis ange possédait cette force. Peut-être les démon en étais capable aussi? Je préférai ne pas y penser.

Je m'approchais tranquillement, la brume étant vraiment épaisse, j'avançais à une lenteur extrême, je ne voulais pas risquer de tomber ou quoi que se soit.

-Aller, montre toi, j'ai passer l'âge de jouer à cache cache...

Je fit un petit saut. Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'homme (Ange ou démon, je ne le savais pas encore...), de se que j'ai pu entendre, allait me voir arriver, ou même me sentir arriver. Ce petit coup d’adrénaline s'averra être plus important pour mon corps que je ne l'aurais imaginer. Le tournis et les mal de tête me prirent par surprise presque aussitôt, je tomba a genou par terre. Je réussis cependant à dire quelques mots.

- Désolé, je ne voulais pas vous faire peur...

Je m’accrochai du mieux que je put sur le conteneur pour ainsi essayer de me relever, sans résultat. Je regardais si le poncho que la dame chez qui j'avais loger quelques jours plut tôt était encore en place. Celui-ci cachait très bien l'aile qui me restais. Plier de tel ou tel manière, personne de pouvais remarquer que j'étais un ange. Avant ma petite escapade chez la femme, je me promenais avec une couverture puante et trouée, je ne pouvais exprimer ma joie lorsque j'eu enfin quelque chose de propre et d'assez grand pour cacher mon secret! Cette dame ne se doutait probablement pas d'ailleurs de mon identité...

Peut-être que la malchance m'avais pris a nouveau et que le diable se trouvais devant moi. Je me contentais d'avoir l'air normal malgré ma migraine et mon tournis et je restai assise.

- Ne faites pas attention à cela, j'ai eu un vertige... J'aurai besoin d'aide pour me relever... S'il vous plait.

Je fis mon plus beau sourire même si je ne voyais pas qui étais devant moi, si il était proche ou pas. Je ne voulait pas relever les yeux, de peur de m'évanouir à cause du changement drastique de l'emplacement de ma vue d'un point à l'autre, je fis de mon mieux pour relever ma tête petit a petit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar







Age : 21
Messages : 6
Date d'inscription : 05/11/2012
Localisation : Dans la vallée.. ohhh ohh

Feuille perso'
Expérience :

Voir le profil de l'utilisateur
  
The Big Boss'
MessageSujet: Re: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   Sam 10 Jan - 10:49

- Désolé, je ne voulais pas vous faire peur...


Une voix si douce... est-ce un piège ou j'étais réellement devant une gamine ? Il se pouvait que j'étais face à un démon qui avait pris l'apparence d'une petite fille afin de mieux surprendre ses proies.

- Ne faites pas attention à cela, j'ai eu un vertige... J'aurai besoin d'aide pour me relever... S'il vous plait.

J'ai eu un léger pincement au coeur. Comment laisser un enfant en détresse sans aide ?! Grrr... c'était trop dangereux d'approcher... peut-importe l'illusion qui se tenait devant moi.

- Vous pouvez comprendre que si vous n'êtes même pas capable de vous relevez vous même, votre vie risque de se terminer bien assez tôt?

Je resta droit comme une statue devant le corps de la petite. La brume cachait les traits qui aurait pût me tromper, mais dans cette noirceur, il était facile de jouer la comédie. Personne ne pouvait me lire à travers mes expressions faciales, voir tout autre geste non verbal. Je resta droit encore quelques secondes, toujours hésitant, avant de me décider d'enlever ma capuche ; laissant mes ailes percé le noir. Cette action n'était pas la plus sage que je pouvais faire à ce moment, mais elle tâcherai probablement d'éloigner tout être faible de ma personne.

Je profita de la lune, qui éclairait nos silhouettes, afin de réellement percevoir ce qui se tenait devant moi. Je faisais peut-être fausse route, mais je croyais faire face à une humaine. Je montra alors mes dents, dévoilant un sourire machiavélique presque inspirer d'un extrait de Stéphane King.  Je leva mes bras et gonfla ma poitrine. Mon aile gauche (habituellement blanche) paraissait, en cette soirée, grisâtre et celle de droite (couleur de corbo) se fondait presque à travers la nuit. Heureusement, les deux montraient clairement ma difformité, de quoi faire peur aux âmes sensible.

- Compte toi chanceuse que je n'ai pas envie d'ajouter ton petit corps à la mer..

Je lui tourna le dos tout en avalant une bonne gorgée de salive. Je n'avais n'y envie de lui faire du mal, n'y envie d'avoir des ennuis. Dans le fond de mon coeur, j’espérais juste qu'elle parte, me laissant alors, peut-être, quelques minutes afin de me trouver un autre endroit ou relaxer. C'est donc dans un misérable jet de bluff que j'espérais que cette fausse intimidation la fasse bouger loin de moi. Et ça, c'est sans vous faire part des doigts psychologiques que je croisait afin de ne pas être tomber sur un tueur.

HRP : Hey, je suis vraiment désoler... je m'attendais à rentrer chez nous, mais j'suis rester chez Stéphane finalement... tk... j'aurais au moins répondu (même si c'est pas le plus constructif). TK ! J'voulais surtout te souhaite un... JOYEUX ANNIVERSAIRE Very Happy @!#!#!@$!$$%$R#$(%*@(    13ans, c'est pas à tout les jours qu'on à ça Wink ! J't'aime fort vieille croûte, on se reparle :3 .

_________________


J'suis pas pressé, j'attend la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar







Messages : 2
Date d'inscription : 04/12/2014
Localisation : Québec


Voir le profil de l'utilisateur
  
MessageSujet: Re: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   Mar 13 Jan - 1:59



- Vous pouvez comprendre que si vous n'êtes même pas capable de vous relevez vous même, votre vie risque de se terminer bien assez tôt?

Je ne pu empêcher les picotements que j'eu aux yeux à ce moment là. Il avait raison, mais savais-t-il a propos de mon aile manquante? Avais-t-il un pouvoir spécial lui permettant de voir ces choses là? Après tout... Il s'agissait bien là d'un ange... Ou d'un démon. Je releva ma tête, petit à petit du mieux que je pouvais pour ne pas faire de mouvements trop brusque risquant un évanouissement.

C'est lorsque j'eus finis de relever ma frimousse que je le vis. Son geste pour enlever sa cape enleva un peu de brume qui se tenais devant lui, me laissant voir ses ailes. Des ailes... de damnés. Quelque chose d'horrible pour un humain car seul la vue d'une aile noir est assez pour créer en eu une peur effroyable mais.. moi, je le regarda, un peu stupéfaite car jamais dans ma vie je n'avais vue une telle chose, j'étais au courant de leurs existence, mais là haut au ciel, je ne m'occupais pas de ce genre de personnes.

Je continua de le regarder faisant un visage neutre, essayant de lui montrer que je n'avais pas peur. Peut-être aurais-je dût crier de toute mes forces pour lui faire croire que j'étais une humaine mais... Ce n'est pas la décision que j'ai prise à ce moment là... Et puis, ce que je recherchais, c'etais de l'aide. Cet homme, démon ou ange, possédait une histoire. Il devait y avoir une raison a sa difformité... Et puis... Une de ses deux ailes étais blanche après tout... donc peut-être n'étais-t-il pas simplement fait de mal.

Son sourire par contre me faisait peur. Jamais dans ma vie sur terre je n'avais vue de sourire aussi démoniaque. Ses dents... son regard... tout de son visage donnait des frissons. Je resta cependant le plus calme possible, gardant toujours mon visage neutre, lui montrant bien que je n'étais pas ici pour rien. Bien sure, j'aurais espérer tomber sur un ange mais... si c'étais la seul source de ma survie... Si cet homme avais un moyen miracle de me faire guérir, quelque chose qui pourrait au moin refermer le trou qui s'étais former à cette emplacement sur mon corps... Je serais... Comblé de bonheur.

- Compte toi chanceuse que je n'ai pas envie d'ajouter ton petit corps à la mer..

Bien que ces paroles me faisaient un peu peur... Je me leva enfin, restant le plus droite possible face à l'homme qui venais de me tourner le dos. Je sentis à ce moment une coulasse me descendre de la fin de l'omoplate à ma cheville. Je savais de ce que cela s'agissais. Ma blessure étais revenue pour me redire un de ces fréquents coucous. Je m'en fichai. Je pris un ton beaucoup plus sérieux, un ton plus direct mais en gardant quand même ma voix douce.

- Je vous en pris. Aidez-moi!

Je le regarda en respirant fort. Mon instinct de survie venait de s'activer pour me donner l'énergie de voir ce qu'il allait dire, ce qu'il allait faire. J'avais un air déterminé. Les sourcils froncé et les yeux perçants, je le regarda. Mes respirations devenaient de plus en plus forte, plus en plus lourdes. Peut-être étais-ce parce que dans le fond... J'avais un peu peur...

Ma vision s'embrouilla, mes jambes commençai à trembloter... Le sang coulait de plus en plus... Mes bras ne me répondais plus, j'eu a peine le temps de voir ce que l'homme allait faire que je m'évanouis.



HRP : pale Beeuh, heuheuheu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar







Age : 21
Messages : 6
Date d'inscription : 05/11/2012
Localisation : Dans la vallée.. ohhh ohh

Feuille perso'
Expérience :

Voir le profil de l'utilisateur
  
The Big Boss'
MessageSujet: Re: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   Lun 26 Jan - 9:03

- Je vous en pris. Aidez-moi!

Je baisa mes bras, lâcha ce semblant de sourire sadique et arrêta toute comédie. Je resta planter là, sans mot, devant une gamine beaucoup trop déterminer à demander de l'aide. Je ne put m'empêcher de lui sourire. Un réel sourire. Pas l'un de ces sourires forcé que l'on fait dans le temps de fête, lorsque nous avons un cadeau qui ne nous plaît pas. Non. Un sourit purement honnête, un peu pour essayer de lui refléter que j'étais désoler d'avoir jouer cette comédie.

Ses yeux fermèrent...
Ses jambes tremblotèrent..
Elle valsa vers l'arrière.

Je fit un saut dans sa direction et fût capable de l'attraper maladroitement. Quelques centimètres de plus et son crâne aurait probablement heurter le sol. Je sentie une étrange texture sur ma main droite. La main que j'avais mit dans son dos touchait à un liquide visqueux.  Pas de doûte, elle devait être blesser au dos. Je la déposa doucement au sol avant de fixer son visage. Comment j'avais fait pour avoir peur d'une si fragile créature ? Je pris les jambes à mon cou et fila chercher mes bagages. Mon abris ne me permettait pas de lui appliquer des soins... il me fallait lui trouver un refuge... une maison.

Je la transporta alors sur mon épaule. Léger comme elle était, il m'était facile de me déplacer sans être ralentie par ça présence. J'enfila un pas après l'autre, cherchant péniblement un endroit on allait pouvoir passer la nuit. Plus le temps passa, plus la température s'empira, plus la petite saigna et plus les chances de la sauver était mince. Après quelques minutes, je trouva un bâtiment sur l'avenue Louis-Martin. Je pouvais lire sur un restant d'affiche bleutée :  Chambre de commerce...

J'y entra par l'une des nombreuse vitrailles exploser et alla déposer l'enfant sur le premier bureau qui me sembla plus libre que les autres. Je la mit sur le ventre et regarda l'état de son dos. Tout cela était assez difficile à voir, donc j'entrepris de soulever ses vêtements afin d'avoir une meilleur vue du réel problème.

!?

Je me retrouvais donc devant l'une de ses créatures... Mon instinct n'était donc pas si mauvais... Je grogna, m’apercevant qu'elle aussi n'avait qu'une aile blanche. Heureusement pour elle, elle avait peut-être uniquement perdu l'autre l'hors d'un combat... voir d'un accident. Elle n'était peut-être pas la source d'une suite d'expérience... du moins, j’espérais qu'elle ne l'était pas...

Je courut à travers le bâtiment afin d'y retrouver une trousse de premier soin. Je prit également le temps d'activée l'un des robinets, le laissant couler quelques minutes. Je retourna dans la salle qu'occupait ma patiente et tenta de lui offrir le maximum de soin que je pouvais lui offrir. Aussitôt finit, je rechercha un objet qui pourrait contenir de l'eau, puis le passa sous le robinet. Je rapporta l'objet dans la chambre de l'ange, y trempa un bout de tissu et vint lui déposer sur le front. Mes cours de soins infirmiers se faisait loin, mais je me souvenais, du moins je croyais, qu'il était presque toujours bon d'appliquer une compresse froide sur le front d'un blessé. J'y resta là, la fixant, me demandant qu'est-ce que j'allais faire avec elle.

Le tonnerre gronda et une pluie se mise à valser sur notre territoire. La brume était de plus en plus danse et il m'était impossible de regarder de l'autre coter de la fenêtre de notre salle. Je me risqua de me concentré sur cette chose, me demandant toujours si je devais l'achever, plutôt que de la regarder souffrir. Je pris une gorgée d'eau, perdu dans mes pensées. Elle me rappelait un être, mais qui ? J’essaya de faire un retour dans mon passé, cherchant pourquoi se visage m'était familier. Le seul souvenir que j'eut réussit à me remémorer était celui que je travaillais pour oublier. Je ferma les yeux...

Peut-être que dans une autre vie j'avais eu une petite soeur ? Si s'était le cas, ou était-elle maintenant ? Je grogna de plus belle. Je ré-ouvrit les yeux en la regardant à nouveau. J'alla à la fenêtre et regarda mon reflet dans la couche embuée. Non, elle n'était probablement pas familière avec moi. Du moins, plus maintenant.

Je retourna m'asseoir sur une chaise inconfortable, me concentrant sur tout les bruits ambiants, mais avec cette pluie, la seule chose que je réussit à entendre était l'appel du sommeille qui tentait désespérément de m'avoir à ses côtés.

HRP : Tu dors actuellement... mais plus pour longtemps ! Je pars te rejoindre sur le champ Smile ! Je t'aime ._.

_________________


J'suis pas pressé, j'attend la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé









  
MessageSujet: Re: Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau continent, nouvelle rencontre, nouvelle vie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la petite nouvelle : Nouvelle Lune :3
» Un nouveau monde, une nouvelle vie, une nouvelle forme de vie? WTF qu'est-ce que c'est que ça? Une Fury?![PV Hensa]
» Hunter x Hunter scan 346 !
» 06. Nouveau look pour une nouvelle vie
» Nymphali/Sylveon/Ninfia : la nouvelle évolution d'évoli !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mad World :: Zones RP's :: Centre ville :: Le port-
Sauter vers: